Vitalina Varela – Cinema Galeries

Vitalina Varela

Réalisé parPedro Costa

Vitalina Varela

Réalisé parPedro Costa, avecVitalina Varela, Ventura
  • LANGUE(S) ORIGINALE(S) PT
  • SOUS-TITRES FR
  • Durée 150
  • Prix 9.00 €, 7.00 €, 6.50 €, 6.00 €
  • Ticket modérateur Article 27, Arsène 50
  • Abonnement Carte 5 places, UGC Unlimited
  • CST

Introduction

Avec une ingéniosité cinématographique radicale, le chef de file du cinéma d’auteur portugais Pedro Costa transforme une réelle et sombre tristesse en une expérience visuelle hypnotique et monumentale. Récompensé du Léopard d’Or et du prix de la meilleure interprétation féminine à Locarno, son film reconstitue l’histoire de Vitalina Varela avec l’intéressée elle-même.

Nouveau

Synopsis

Après avoir attendu 25 ans son billet d'avion, Vitalina Varela arrive à Lisbonne trois jours après les obsèques de son mari.

Introduction

Avec une ingéniosité cinématographique radicale, le chef de file du cinéma d’auteur portugais Pedro Costa transforme une réelle et sombre tristesse en une expérience visuelle hypnotique et monumentale. Récompensé du Léopard d’Or et du prix de la meilleure interprétation féminine à Locarno, son film reconstitue l’histoire de Vitalina Varela avec l’intéressée elle-même.

Synopsis

Après avoir attendu 25 ans son billet d'avion, Vitalina Varela arrive à Lisbonne trois jours après les obsèques de son mari.

Note des lecteurs9 Votes
80
The result is something spectral, beguiling, deceptively quiet and still, and, by even this director’s standards, a singular feat of image-making and design.
K. AUSTIN COLLINS, Vanity Fair
June 11, 2020
This film demands a great deal of attention, but to me it works better than Costa’s widely admired Horse Money.
PETER BRADSHAW
March 05, 2020
Une expérience visuelle hypnotique et monumentale
BRUZZ

By Pedro Costa

Pedro Costa, né le 3 mars 1959 à Lisbonne (Portugal), est un réalisateur, scénariste et directeur de la photographie portugais. ... Après avoir travaillé comme assistant pour plusieurs réalisateurs portugais dont Jorge Silva Melo ou João Botelho, il dirige son premier film intitulé Le sang (O sangue) en 1989.