Le Genou d’Ahed – Cinema Galeries

Le Genou d’Ahed

Ahed's Knee I Ha'berech
Réalisé parNadav Lapid

Le Genou d’Ahed

Ahed's Knee I Ha'berech
Réalisé parNadav Lapid
  • SOUS-TITRES FR/EN
  • Durée 109
  • Prix 9.00 €, 7.00 €, 6.50 €, 6.00 €
  • Ticket modérateur Article 27, Arsène 50
  • Abonnement Carte 5 places, UGC Unlimited

Introduction

Deux ans après Synonymes (Ours d’or, Berlinale 2019), le réalisateur israëlien revient sur nos écrans avec Le Genou d’Ahed. Nadav Lapid n’a pas peur d’y dépeindre un pays dirigiste et une société israélienne gouvernée par la peur, sous l’emprise de la censure politique, de l’art et des idées. Un western moderne aussi musical que radical, dont le protagoniste, un cinéaste en pleine crise personnelle, devra se battre au beau milieu d’une société en pleine crise collective.

Synopsis

Y., cinéaste israélien, arrive dans un village reculé au bout du désert pour la projection de l’un de ses films. Il y rencontre Yahalom, une fonctionnaire du ministère de la Culture, et se jette désespérément dans deux combats perdus : l’un contre la mort de la liberté dans son pays, l’autre contre la mort de sa mère.

Introduction

Deux ans après Synonymes (Ours d’or, Berlinale 2019), le réalisateur israëlien revient sur nos écrans avec Le Genou d’Ahed. Nadav Lapid n’a pas peur d’y dépeindre un pays dirigiste et une société israélienne gouvernée par la peur, sous l’emprise de la censure politique, de l’art et des idées. Un western moderne aussi musical que radical, dont le protagoniste, un cinéaste en pleine crise personnelle, devra se battre au beau milieu d’une société en pleine crise collective.

Synopsis

Y., cinéaste israélien, arrive dans un village reculé au bout du désert pour la projection de l’un de ses films. Il y rencontre Yahalom, une fonctionnaire du ministère de la Culture, et se jette désespérément dans deux combats perdus : l’un contre la mort de la liberté dans son pays, l’autre contre la mort de sa mère.

Informations additionnelles

Note des lecteurs0 Votes
0
Un déchirant film d’adieu.
J. MANDELBAUM, Le Monde
Loin des indignations consensuelles, Nadav Lapid touche ici aux limites de la colère, à son point d’idiotie, et à son essentielle énergie.
O. COOPER-HADJIAN, Cahiers du Cinéma

By Nadav Lapid

Nadav Lapid est un réalisateur, journaliste, écrivain et scénariste Israélien né en 1975 à Tel Aviv. Après un roman et quelques court-métrages, il obtient en 2008 une résidence à la Cinéfondation pour écrire le scénario de son premier long-métrage "Le Policier", qui obtiendra un prix au Festival de Locarno. Son deuxième long-métrage dépeint l'histoire d'une autre représentante de l'état : "L'Institutrice" (2014) qui prend sous son aile un petit garçon ayant un don pour l'écriture de poésie. C'est encore de poésie qu'il s'agit dans "Synonymes" (2018) tourné à Paris et qui remportera l'Ours d'Or à la Berlinale 2019. Il revient tourner en Israël son dernier long-métrage, "Le Genou d'Ahed" (2020) qui est un nouveau un commentaire sur les représentants du régime Israélien, récompensé par le Prix du Jury à Cannes 2021.