MY NAME IS KIM BOK-DONG – KOREAN FILM FESTIVAL – Cinema Galeries

MY NAME IS KIM BOK-DONG – KOREAN FILM FESTIVAL

    Introduction

    [three_fifth padding= »0 50px 0 0″] MY NAME IS KIM BOK-DONG Le documentaire My Name Is Kim Bok-dong a été présenté dans les cinémas coréens le 8 août, à une époque où les relations commerciales entre la Corée et le Japon étaient déjà tendues. Le sujet du film porte sur une autre négociation en cours et… Continue reading MY NAME IS KIM BOK-DONG – KOREAN FILM FESTIVAL

    Introduction

    [three_fifth padding= »0 50px 0 0″] MY NAME IS KIM BOK-DONG Le documentaire My Name Is Kim Bok-dong a été présenté dans les cinémas coréens le 8 août, à une époque où les relations commerciales entre la Corée et le Japon étaient déjà tendues. Le sujet du film porte sur une autre négociation en cours et… Continue reading MY NAME IS KIM BOK-DONG – KOREAN FILM FESTIVAL

    [three_fifth padding= »0 50px 0 0″]

    MY NAME IS KIM BOK-DONG

    Le documentaire My Name Is Kim Bok-dong a été présenté dans les cinémas coréens le 8 août, à une époque où les relations commerciales entre la Corée et le Japon étaient déjà tendues. Le sujet du film porte sur une autre négociation en cours et controversée entre les deux gouvernements, concernant l’indemnisation des femmes coréennes réduites à l’esclavage et contraintes de servir de  » femmes de réconfort  » aux soldats japonais pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Kim Bok Dong, militante des droits de l’homme, est décédée en janvier 2019, à l’âge de 93 ans, après une bataille de 27 ans pour que le Japon reconnaisse ses actions en temps de guerre. Bien que les chiffres exacts soient difficiles à documenter, on estime que jusqu’à 200 000 Coréennes ont été contraintes à la servitude sexuelle pendant la guerre, ce qui a entraîné un traumatisme physique et psychologique. Beaucoup de femmes sont mortes.

    Kim, qui a grandi dans ce qu’elle a décrit comme une  » famille très unie « , a dit avoir été emmenée par l’armée japonaise à l’âge de 14 ans, ostensiblement pour travailler dans une usine. Au lieu de cela, elle a été contrainte de devenir une esclave sexuelle.

    REALISE PAR: Song Won-Geun
    SORTIE: 2019
    DUREE: 107 minutes
    PAYS: Corée du Sud

    [/three_fifth] [two_fifth_last padding= »0 0px 0 0″]

    La projection sera suivie d’une séance de Questions / Réponses avec le réalisateur

    [button color= »black » size= »normal » alignment= »none » rel= »follow » openin= »samewindow » url= »http://buytickets.at/galeries/306859″] 08.11 I 19:00 – TICKETS[/button]

    LANGUE ORIGINALE
    Coréen

    DATE
    08.11 I 19:00

    SOUS-TITRES
    EN / FR / NL

    LIEU
    Cinema Galeries
    Galerie de la Reine 26
    1000 Brussels

    PRIX
     8 / 6 € (+0,50c Online, Std.) / UGC Unlimited / Article 27

    [/two_fifth_last]

    [full_width padding= »0 0px 0 0″]