Ensemble de court-métrages Paul Carpita – Cinema Galeries

Ensemble de court-métrages Paul Carpita

Directed byPaul Carpita
  • ORIGINAL LANGUAGE FR
  • COUNTRY France
  • Prices 9.00 €, 7.00 €, 6.50 €, 6.00 €
  • Moderator ticket Article 27, Arsène 50
  • Abonnement Carte 5 places, UGC Unlimited

La récréation (1958) : Un jeune homme se présente à une école, il exerce le métier de plombier et vient pour réparer le robinet de la cour de récréation qui fuit légèrement. La concierge le reconnaît, c’est en effet un ancien élève de l’école. L’homme se souvient de son indéfectible amitié avec un garçon de son âge, prénommé Jérôme, aujourd’hui mort, durant les tragiques “événements d’Algérie” Souvenirs d’une période heureuse, des moult jeux de la cour de récréation, des bagarres et des réconciliations…

Graines au vent (1963) : Le petit Alain, 12 ans, incompris, rejeté par tous, fait l’école buissonnière et passe toute une journée sur le port de Marseille.
Il est fasciné par ses découvertes, les paquebots en cale sèche, le travail des hommes…
Nous faisons un brin de chemin en compagnie de ce gosse, intelligent, curieux, sensible.
Sera-t-il, comme ces graines que le vent emporte, gaspillé ?

Des lapins dans la tête (1962) : Bernard, huit ans, est un jeune écolier à l’imagination débordante. Tout en gardant un vague contact sonore avec sa classe, il se retrouve souvent dans un monde à lui, avec pour compagnon un grand garçon joyeux, sympathique, qui n’est autre qu’un dessin griffonné sur la feuille pendant la leçon de calcul. Le dessin est déchiré par le maitre”. Mais le dessin revient toujours : on ne peut détruire jamais totalement la poésie, la rêverie et la fantaisie gratuites.

La grenouille (1964) : Un sympathique petit garçon sauve une minuscule grenouille que ses camarades de la colonie de vacances menaçaient d’exécution. En la blottissant contre son cœur pour l’arracher à ses bourreaux, il délivre la belle et bonne fée du sort que lui avait jeté une méchante sorcière, comme dans le conte lu le soir aux colons par les moniteurs, avant de s’endormir. La fée devient sa marraine magique et son amie. Mais la sorcière rôde encore aux alentou